Vie municipale

18/01/2018

Un nouveau logo pour la commune

La graphiste bannalécoise Marion Fiche de la société N'Chips a imaginé et réalisé le nouveau logo de la commune, qui remplace désormais l'ancien blason sur tous les supports de communication de la mairie de Bannalec.

Depuis 2014, la Commune de Bannalec a engagé une démarche de modernisation de ses outils de communication (site internet, réseaux sociaux, affiches…). Dans la continuité de ce processus, un travail de réflexion sur l’identité visuelle et la charte graphique a été lancé. Il s’agit de moderniser l’identité visuelle, pour qu’elle soit en phase avec le dynamisme de la commune et renforcer son attractivité. Le blason actuel, inspiré par l’art héraldique médiéval, est une création ex nihilo d’il y a quelques dizaines d’années. Il apparaissait complexe et peu lisible aujourd’hui.

A l’issue du travail engagé en novembre 2015, la graphiste Marion Fiche, de la société N’Chips, dont le siège social est à Bannalec, et qui partage son temps de travail entre Paris et la Bretagne, a soumis plusieurs propositions aux élus, qui après concertation, ont validé ses dernières propositions.

La graphiste précise sa démarche :

« Dans un 1er temps, j’ai travaillé sur le blason avec la volonté de moderniser les codes graphiques, mais finalement après avoir comparé les différentes versions du nouveau logo proposées, les élus ont préféré un logo qui soit en rupture totale avec le blason de type médiéval, ce qui a nécessité de poursuivre encore plus la logique de modernisation.

Puis, dans un 2e temps, je me suis concentré sur un travail sur la lettre B et la fleur de genêt, comme un symbole de la ville, présente soit par la couleur, soit par la forme. Cette fleur s’associe à la typographie qui rappelle les typographies celtiques et renvoie à la culture bretonne« .

Les différents éléments qui composent le nouveau logo :

Les racines de la commune et le genêt sont mis au centre de cette proposition d’identité visuelle. Les trois carrés en partie haute symbolisent le château de Quimerc’h.

Le B rappelle la fleur de genêt, symbole de la commune et pour lui donner encore plus d’importance, celui-ci est comme couronné par la symbolique du château de Quimerc’h.

– Le Bas de la lettre B, en plus de faire penser au genêt, rappelle également le bas d’une hermine.

– La couleur jaune, est une référence directe au genêt.

– Le noir, fait quant à lui référence à la couleur du Gwen ha du.

– La typographie est travaillée pour faire référence au graphisme des typographies celtiques.

La proposition qui a été retenue est évolutive en fonction des supports de communication et peut se décliner de différentes manières : papeterie, véhicules, bulletin municipal, site internet, réseaux sociaux.